Séniors 1

( contre TOULOUSE PRADETTES )  -  5 octobre 2019





Les matchs se suivent et se ressemblent pour Saint-Girons. Après une défaite frustrante face à Lavernose, c’est le même scénario qui s’est produit contre les Pradettes. Auteurs d’une belle entame les Ariégeois ont la possession du ballon et sont récompensé à la 20 eme minute grâce à un but de la tête de Fernandez (0-1). Les Pradettes doutent et le FCSG continue de jouer et passe près d’inscrire un second but sur un cafouillage dans la surface adverse. Saint-Girons ne parvient pas à concrétiser et se fait punir cinq minutes plus tard (1-1). Pire les joueurs du duo Gouazé-Sérié encaissent un but juste après sur un lob après une erreur de la défense (2-1). En seconde période, le FCSG réalise une bonne entame dans une rencontre intense. Mais sur une balle en profondeur des toulousains, le latéral et le gardien ne se comprennent pas et l’attaquant adverse s’en va seul marquer le troisième but (3-1). Comme lors du premier acte, les Pradettes récidivent pour aggraver le score (4-1). Saint-Girons n’abdique pas et continue de jouer malgré quatre buts encaissés et Rodrigues clôt la marque en fin de match (4-2). Un scénario difficile a encaissé pour le coach ariègeois : "Il y avait moyen de faire quelque chose mais quatre buts c’est trop pour espérer. On espère maintenant prendre des points contre Soues". Le FCSG ne décolle pas au classement avec 13 points.

TOULOUSE PRADETTES 4- FC SAINT-GIRONS 2

Arbitrage de M. Walid Tlemcani assisté de MM. Johann Maincent et Jean-François Maurin.

 

 

FC SAINT-GIRONS. Almeida Martins ; Soum, Gouazé, Caujolle, Thumerel, Leroux, Soucasse, Donini, Fernandez, Clanet (cap.), Alcuta. Sont entrés en jeu : Rodrigues, Pimenta De Sousa. Entraîneurs : Christophe Sérié et Hervé Gouazé.

Avertissements : Caujolle (83e), Sérié (entraîneur ; 84e).

 



Dans un match engagé (10 cartons jaunes et 1 carton rouge distribués) et sans aucune domination de la part des deux équipes, Saint-Girons enregistre quand même sa cinquième défaite de la saison sans avoir démérité face à Lavernose (0-1). "Dans le contenu, on n’a pas à rougir, on a rivalisé, surtout en première période" souligne Christophe Serié, l’entraîneur des Ariégeois. Un premier acte serré mais qui se termine par un carton rouge malheureux à l’encontre de Romain Dignat pour son premier match avec le FCSG. Réduit à 10, Saint-Girons reste solidaire et parvient à faire douter ses adversaires. Lavernose n’a pas d’occasions franches et les Couserannais ne subissent pas. Ils résistent et font le dos rond, à l’affût de la moindre occasion. Pourtant, le scénario va être cruel pour les hommes du duo Sérié/Gouazé qui encaissent un but dix minutes avant la fin de la rencontre. Un centre repris est par Michel qui ajuste le ballon entre les jambes du gardien ariégeois (0-1, 80e). Saint-Girons met alors toutes ses forces dans la bataille mais rien n’y fait. "On méritait le nul à 10 contre 11. Mes joueurs ont été méritants. C’est encourageant pour les prochains matches, surtout durant ce mois où on va arriver à prendre quelques points" termine Christophe Sérié. Saint-Girons reste en milieu de tableau avec huit points d’avance sur le premier relégable.

 

FC SAINT-GIRONS. Almeida Martins ; Alcuta, Dignat, Caujolle, Thumerel, Gouazé, Donini, Clanet (cap.), Loustalot, Fernandez, Soucasse. Sont entrés en jeu : Audouin, Monge, Soum. Entraîneurs : Christophe Sérié et Hervé Gouazé.

Avertissements : Gouazé (44e), Donini (50e), Fernandez (52e), Soucasse (74e), Monge (75e)- Expulsion : Dignat (45e).







Le FC Saint-Girons se déplaçait dans les Hautes-Pyrénées pour affronter le FC PVG (Argelès/Luz Pierrefitte). Cette rencontre a été la seule jouée dans cette poule. Au coup d’envoi, cinq points séparent les deux formations à l’avantage des joueurs de la Vallée des Gaves (3e de la poule). Le match débute, les deux équipes s’observent. Les Ariègeois prennent peu à peu leur marque sur la pelouse synthétique de Pierreffite-Nestalas. Les locaux, habitués à cette surface de jeu, prennent la possession du ballon mais sans être dangereux. À la 20e minute, sur un long ballon, un défenseur du PVG dévie le cuir vers son but. Celui-ci profite à Julien Fernandes qui ne se fait pas prier en envoyant une superbe reprise dans la lucarne locale (0-1).

Les protégés du duo Sérié-Gouaze ne vont pas s’arrêter là.

Après un dégagement du gardien saint-gironnais, Almeida, puis un échange au milieu, et une déviation de la tête, le ballon se retrouve à nouveau à l’entrée de la surface locale, et J. Monge imite son coéquipier en expédiant une nouvelle fois le ballon dans les filets adverses (2-0).

Les Ariègeois rentrent à la pause avec deux buts d’avance. À la mi-temps, le coach Sérié prévient ses hommes : "Gardons les mêmes valeurs en seconde. Il faut s’attendre à une grosse poussée de cette équipe car ils ont beaucoup de qualités. Mais pas de panique".

Dans le deuxième acte, les partenaires de Loustallot ont du mal à ressortir leur bloc. Ils subissent la pression de l’équipe Pyrénéenne, qui est récompensée à vingt minutes du terme, après un penalty justifié (2-1). La fin de match est proche, les situations chaudes se multiplient devant le but d’Almeida. Le portier du Couserans va faire l’arrêt décisif. Après une frappe au ras du sol, le gardien s’étend et dévie le ballon sur son poteau.

La fin de la rencontre est sifflée, et première victoire à l’extérieur pour les coéquipiers de Bareille. Avec cette victoire, le FCSG se donne un peu d’air, et dispose maintenant de 12 unités. 

 

 

 

Réaction d’après-match - T. Sérié, entraîneur de Saint-Girons :

 

« Très content du résultat, et du contenu. Malgré les absences, le groupe a fait preuve de caractère, c’est une victoire face à une grosse équipe de la poule. Maintenant, il faut confirmer dès samedi prochain à domicile. Ce serait très bien pour nous, promus, d’atteindre la barre des 15 points avant les fêtes, et ainsi continuer à travailler sereinement ».











4ème Tour COUPE D'OCCITANIE 2020

Mercredi 13 novembre 2019 - 20h - Stade Jo Boussion

 

FC ST-GIRONS (Régional 3) - FC  FOIX (Régional 2)    0-5




3ème Tour COUPE D'OCCITANIE 2020

Dimanche 27 octobre 2019 - 15h - Stade Rieux de Pelleport

 

AS  RIEUX-Pelleport (Départemental 1) - FC  ST-GIRONS (Régional 3)    1-2




2ème Tour COUPE D'OCCITANIE 2020

Samedi 12 octobre 2019 - 20h - Stade Jo Boussion

 

FC  ST-GIRONS (Régional 3) - FC PAYS D'OLMES (Départemental 1)   3-1


 

BUTEURS

Julien FERNANDEZ (x2) - Hamza BERGUIGA

 



1er Tour COUPE D'OCCITANIE 2020

Samedi 28 septembre 2019 - 17h - Stade Laroque d'Olmes

 

FC LAROQUE (Départemental 1)  -  FC  ST-GIRONS (Régional 3)     1-3


BUTEUR

Thibaut CAUJOLLE (pen)

 



BUTEUR

Julien FERNANDEZ

 

 

 FC SAINT-GIRONS 1 — COLOMIERS III 2 (M-T : 1-1)

 

Arbitrage de M. Daniel CaCarrizo assisté de MM. Ludovic Serpault et Jean-René Beau Bouchez.

 

Pour Saint-Girons : Fernandez (40e).

Pour Colomiers : Laurens (2).

 

FC SAINT-GIRONS. Almeida Martins ; Vergé, Soucasse, Caujolle, Gouazé, Philippe, Clanet (cap.), Bareille, Fernandez, Loustalot, Soueix. Remplaçants : Goutorbe, Soum, Thumerel. Entraîneur : Christophe Sérié.

Avertissements : Caujolle (50e), Gouazé (52e).

 

 


Depuis juin 2011, le FCSG n'avait plus disputé un match de niveau régional. Les amateurs de ballon rond sont donc nombreux stade Jo Boussion. Durant le premier quart d'heure, les visiteurs gardent le ballon et dictent leur jeu. Juste avant la demi-heure, les Columérains récupèrent le ballon en position haute. Deux fixations et deux décalages latéraux permettent à Laurens d'inscrire le premier but d'un petit extérieur pied gauche (0-1). Dans la foulée, une bévue couserannaise offre une nouvelle opportunité aux visiteurs mais ils se précipitent et un manque de justesse technique leur fait rater leur cadre. Cette occasion gâchée relance les locaux. Un corner est repoussé par la défense columérine. Le ballon revient dans les pieds d'un saint-gironnais qui remet le ballon dans la surface. Un malentendu de la défense visiteuse offre un inratable à Julien Fernandez (1-1, 40e).

Dès la reprise, Thomas Soueix, au second poteau, frappe au-dessus. Les joueurs du FCSG repartent avec des intentions offensives. Les esprits s'échauffent, trois cartons jaunes sont distribués en trois minutes. Pendant un petit quart d'heure, les actions, de part de d'autre, pleuvent. Lucas Almeida est davantage sollicité et s'en sort remarquablement, même son montant vient lui porter secours. Le tournant du match se produit à l'heure de jeu. Contre-attaque de Saint-Girons, perte de balle à 55 m, le bloc défensif n'est pas en place, Colomiers négocie bien un «deux contre un» et l'attaquant finit l'action malgré le retour du gardien qui ne peut que freiner le ballon (1-2, 62e). Saint-Girons ne désarme pas mais se heurte à la belle prestation de Marty, le gardien visiteur.

Suite à un ballon en profondeur, Anthony Loustalot réussit en double crochet pour éliminer son adversaire et s'ouvre une fenêtre de tir, mais celui-ci n'est pas cadré. Dorian Vergé se met en évidence. Encore sur une passe en profondeur, l'ailier couserannais se défait de son opposant, arrive en pleine vitesse devant la surface, déclenche une frappe qui se dérobe petit à petit de la lucarne adverse pour frôler le montant, du mauvais côté.

Jusqu'à la fin, les promus jettent leurs dernières forces. Colomiers résiste et démontre son expérience du niveau régional. Le score n'évoluera plus. Des applaudissements des supporters et spectateurs accompagnent la rentrée des joueurs aux vestiaires. Ce premier match montre, aux Saint-Gironnais le niveau qu'ils doivent atteindre pour jouer le maintien cette saison. Ils devront corriger le tir et se rattraper lors du prochain match de championnat, le 22 septembre au Lherm.